07 mai 2008

Déclaration du Collectif

  1. Historique de Huicoma

1946 date de création de la société des huileries soudanaises par un expatrié européen du nom de Marcel Pion.
A la faveur des indépendances les huileries soudanaises ont été érigés en société d état sous l appellation de SEPOM (société d exploitation des produits oléagineux du mali). Ces dites sociétés avaient pour but de promouvoir la stabilité du citoyen malien (freiner l émigration et réduire le chômage).
1986 rachat de la SEPOM par CMDT et création de l huilerie cotonnières du Mali ( HUICOMA) qui répondra avec satisfaction aux attentes des populations et des travailleurs.
le 2 juin 2005 date de cession de HUICOMA au groupe TOMOTA. Le bradage de l'entreprise est un manque a gagné de l'économie et engendre un chômage sans précédent autour de nos villes :koulikoro , Kita, Koutchala avec de graves conséquences économiques et sociales.

De nos jours l'absence des produits HUICOMA sur le marché national a occasionner l importation de ceux ci à un prix au dessus du prix HUICOMA avant privatisation. Des villes se sont formés autour de ces usines, des commerces se sont établies et des foyers formés.

Aujourd hui l'espoir de tous le monde c est envolé à cause de cette privatisation sauvage qui a causé le licenciement de 197 ouvriers de Koulikoro et 495 au total des trois usines sur l ensemble du territoire malien. Jusqu'à ce jour le plan social prévu dans le contrat n'a pas été appliqué privant les ouvriers de leurs droits.
Des camarades ouvriers nous ont malheureusement quitté en cours de chemin (cas de décés) Modibo Dembélé et Ousmane Yattassaye par fautes de moyens de pouvoir se soigner.
Impossibilité de s acquitter des frais de scolarité de nos enfants dans les écoles privées, incapacité d assurer le quotidien de la famille, délogement de certains camarades pour non paiement des frais de location.
A défaut de partir en exode pour l acquisition d un mieux être les autres se sont adonner à l exploitation de sable et de gravier dan,s le lit du fleuve niger.

APPEL à la population et à la société civile nationale et internationale

nous ouvriers licenciés de HUICOMA appelons la population de Koulikoro, le peuple malien, les associations de défenses des droits de l homme, des syndicats et autres personnes physiques et morales de bonne volontés de nous rejoindre dans cette lutte commune pour l intérêt du peuple malien.

Nos Réclamations

considérant la mauvaise gestion de huicoma par Tomota
considérant que des centaines d ouvriers ont été abusivement licencié sans quelconques mesures sociales
considérant que le groupe Tomota n a pas respecter le cahier des charges, le code du travail et des lois de la république du Mali
considérant le rôle prépondérant des travailleurs dans l'économie locale et nationale que seul la lutte et la solidarité sont des conditions sinéquanomes de libération des travailleurs du joug capital financier.

  • Nous collectif des travailleurs licenciés de Huicoma à Koulikoro exigeons :
    - l'application sans condition du plan social prévu dans le protocole d accord entre l état malien et le groupe Tomota
    - la récupération de HUICOMA par l'état malien et sa remise en marche.
    - la réintégration et sans conditions de tous les travailleurs licenciés.

Koulikoro,
le 07 mai 2008

Posté par CTLHK à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Déclaration du Collectif

Nouveau commentaire